Race Company
AccueilBlog Race & CompanyCatalogueRace Company BMX
marques news
revendeurs
actions
bazar provençal
section meca
le clan

2011
2010
2009
2008
2007
  janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembre
octobre
novembre
décembre
21/07/2010 - Santa Cruz' boys & girls
Un week end entre Mountain Of Hell et WRT pour les Santa Cruz Boy’s and Girl’sTomas Lemoine, après avoir écumé les apparitions au milieu des stars de la discipline tel les Mc Call, Pilgrim, Bearclaw et autres et avoir squatté les plateaux TV avec Eurosport, Sport Plus et France 3, était le week end dernier en Haute Loire pour le Wall Ride Tour à Pradelles.Il y réalise sa meilleure perf scratch sur un WRT avec une 4e place et une nouvelle victoire en kids.Ses impressions : Encore un beau week-end pour l'étape #3 du WRT  à Pradelles sur une piste très sympa, mi-dirt, mi-slopestyle. Le vent était malheureusement présent donc les qualifs ont été modifiées sous forme de JAM session avec seulement 1h15 pour envoyé les meilleurs runs. Je fais de bons passages qui me donnent mon billet pour la finale. En finale je fais un 1er run assez fluide et complet, puis au 2eme j'envoie un Flip sur la 1ere dirt, enchaine avec un 360 sur la 2eme, et je fini avec un no-foot can-can et un condor puis je prends le wall final. Les enduristes étaient eux sur la Mountain of Hell.6e place junior pour Mauriian Marnay, 6e scratch et 4e senior pour Oliver Gough et 2e place chez les dames pour Alizée Baron, des enormes perfs  pour nos Supported Riders Santa Cruz France !!!!!Leurs impressions : Mauriian :

C’était mon baptême en descente marathon et je ne suis pas prêt de l’oublier… Samedi : je suis dossard 147 donc je pars milieu de ma vague , grosse vague avec Giordy , Karim , David , Maurin , Gerald, etc. ... ca sera d'ailleurs les meilleurs chronos signés ! Départ un peu chaud, je roule sur le coté pour pas avoir la poussière, je me dépouille sur les grosses relances pour remonter, et j'arrive à attaquer la descente en 7 éme position, le cœur a 500 pulse et le gout de sang dans la gorge, mais le boulot est fait, faut assurer maintenant. J'arrive à en doubler deux autres dans la descente, mais je me fais doubler par Oliver qui prenait ma roue et qui a profité d'une erreur sur le bas pour me dépasser, j'étais un peu en galère sur la fin, j'ai mangé un ou deux arbres, mais sans chute. Je fais 28 éme au scratch et 3 éme en junior, je suis plutôt content, j'ai mené mon run comme je le voulais ! Dimanche :je pars en 3 éme ligne , c'est un départ en flèche , donc je n'ai qu'une personne vraiment devant ( Giordanengo ) , ca part vite , j'arrive a rester dans les 30, j'ai un peu peur mais pas le choix , pas toucher aux freins ; ET LA , c'est le drame, arrivée sur la plaque de glace , c'est la guerre , je pars en glisse rien de grave , un peu mal , je me retourne je me prend quelqu'un de face , je fais un vol , déjà j'ai bien mal , je remontes en slalomant entre les gars qui descendent sur le cul , les vélos qui volent , je tourne en rond pendant un bon bout de temps. J'arrive pas à remonter chercher mon vélo qui en fait est 20 m plus bas ... je suis paumé je sais pas quoi faire , je vois un gars inanimé parterre qui glisse , un gars avec les jambes en vrac , je retrouves mon vélo quand le glacier est presque vide , selle tordue , anti dérailleur tordu , guidon tordu , etc..C’est marrant après coup, car je n'ai rien de casser, certes je  ne peux plus trop marcher ni me baisser aujourd’hui, mais comparer a ce que j'ai vu, je suis  heureux.je repars , fais un bon deuxième glacier et la commence la remontée du siècle , je prend des traces de fous , je cours avec le vélo sur le dos , j'arrive a doubler 200 gars sans exagérer , le poussage se fait à une main , la deuxième servant à tenir mon short qui s’est déchiré dans le crash , je fais une descente les fesses au frais ,avant de réussir a le coincer dans le cuissard avant la grande remontée , je la monte à une bonne vitesse , je double un bon nombre de gars. Je réussis à remonter 51 éme (plus de 500 inscrits) et 6e junior, content d'avoir finit, et de n'avoir rien lâché...

 Les impressions d’Oliver Gough :Je termine en effet 6ième Scratch et 4ième Senior de ma première Mountain of Hell ! L'enfer ça a été ! La chaleur et la poussière ont été les conditions dominantes du weekend que ce soit sur le run de qualifs ou pour la finale. Ce dimanche c'est la fraicheur matinale d'un glacier bien dur et gelé qui nous accueille à 3600m au sommet du domaine des 2 Alpes. Les conditions de neige sont parfaites pour un départ rapide. En 3ième ligne, je choisis de me placer le plus à droite possible sur la ligne afin de pouvoir franchir, en son endroit le plus étroit, le ruisseau gelé qui se situe au pied du glacier. La stratégie marche. Je prends un départ canon et passe la partie glacée sans encombre. Ce ne sera pas le cas pour la majorité des pilotes situés à ma gauche. Les chutes et les carambolages retiennent la majorité du groupe. Je sors donc 3ième du glacier derrière Olivier Giordanengo et un autre pilote auteur du HoleShot. N'ayant pas vu l'ampleur des chutes derrière moi je m'attends alors à me faire reprendre par la totalité des meilleurs pilotes. Nicolas Lau et Karim Amour ne tardent pas à passer. Plus loin ça sera Marc Beaumont dans la montée vers la gare du Jandri à 2600, puis Alex Stock lors du passage dans le village des 2 Alpes. Nicolas Baisin me rattrape aussi, dans la montée qui mène au Diable puis je le suis quasiment jusqu'a l'arrivée, où sa chute dans le chemin piéton de Venosc et une remontée me permettent de le distancer pour reprendre la 6ième place qui restera mienne jusqu'à l'arrivée. Ce n'est qu'en arrivant que je me rends compte que des pilotes comme Jey Clementz ne m'ont pas doublé... C'est avec les arrivées de pilotes impliqués dans les chutes du glacier que je me rends compte de la gravité de ces faits de course qui m'auront certainement un peu aidé à obtenir une aussi belle place dans cette épreuve mythique. J'aurais en tout cas appris pas mal de choses ce weekend :- Il va falloir que je muscle un peu mes bras parce que s'accrocher au guidon pendant 43minutes c'est pas facile !- Ne pas toucher aux freins sur le glacier ca fait quand même peur (même à des mecs comme Eric Carter !) Le Nomad lui, va mieux que jamais et le plaisir que je prends à son guidon en sont pour quelque chose dans la joie de décrocher une belle place comme celle de ce weekend !! 

Alizée Baron nous raconte aussi sa course avec un podium à la clé:

Samedi a eu lieu le prologue où nous avions une ligne de qualif rien que pour les filles. Je fais un très bon début de parcourt puisque je pars en tête mais le physique n'a pas suivi. Ayant trop mal au bras j'ai préfère lever le pied pour ne pas risqué de me faire mal avant la course. Ainsi je termine 3éme et me place sur la 10eme ligne pour le dimanche.Dimanche matin, départ du sommet du glacier à 9h au milieu des 500 participants. Un glacier plutôt périeux voir même dangereux... Je m'en sors pas trop mal puisque je me fais pas mal mais je ne prends pas la meilleure des options en passant par le coté le plus accidenté. Je perds ainsi quelque secondes sur la gagnante, Morgane Such. Le reste de la course ce déroule plutôt bien et mieux physiquement que le prologue. Je termine donc 2eme féminine en 1h02 et 140eme au général.Je suis très contente puisque je me suis fait énormément plaisir, c'est vraiment une course énorme et fantastique ! Je ne regrette en aucun cas ma seconde place car Morgane a vraiment très bien roulé
 

 

 
  marques   news   revendeurs   actions   bazar provençal   section mécanique   le clan RC sur Facebook
accueilcontactFAQ
recherche
 
  actions !   Riders   news   trips   photos   videos